Lectures

Christine,

A toi discrète, modeste et réservée

nous tes copains sommes tous là,

pour te dire notre admiration

et combien tu nous as épaté

par ton courage et ton abnégation.

En juin, lors de la fête de la jeunesse

tu évoquais les chansons des sixties

Nous, aujourd’hui, nous avons ce refrain en tête

« nous les copains nous ne t’oublierons jamais…

toute la vie nous serons toujours des amis

Tous ensemble on est bien

car on suit le même chemin »

Nous nous souvenons de nos ballades

nos vacances, nos pêches miraculeuses

nos soirées, nos répétitions,

tes mises en scène, et nos fous rires.

Tu restes à jamais dans nos pensées et notre coeur

car comme le dit une autre chanson, tu es

« juste quelqu’un de bien, quelqu’un de bien

le coeur à portée de main

une amie à qui l’on tient

juste quelqu’un de bien, quelqu’un de bien. »

Catherine et Didier
Brigitte et Maurice
Véronique et Clément
Catherine et Daniel

Lettre à mon frère, le 06 décembre 1998 – 20:30

20131126-135159.jpg

Page 1

20131126-182219.jpg

Page 2

20131126-125207.jpg

Mon frère, le 31 octobre 2013

20131126-145322.jpg

« J’ai oublié de te dire qu’évidemment, « la petite planche qui craque » du poème pour moi c’était ta maman malade qui aimerait dans son monde actuel je suis sûre écouter le travail des acteurs. Et au théâtre tout est vie. »

De M-H’

Les autres lectures, en diffusion prochaine…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s