Brusque

La mort devant soi dans le metro. Une fille à terre, glaçant. La tête rasée de la chimio’, ses larmes en panique, les jambes tétanisées et tremblantes. Des proches pour l’accompagner, un agent attendant les secours également, le regard triste et conscient d’une fin de vie certaine, comme désabusé. Le feu de l’horizon se déploie, ce soir elle ne sera plus là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s