15 mars 2014 – 14:02

Ton âme Maman, qui voyage dans les pièces ici, au milieu de nous. Je te sens. Et je repense au passé. Vraiment palpable physiquement, ta disparition. Reste les sensations, au delà de la mort. Ton éternité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s