24 février 2014 – 23:54

Je fais de plus en plus les choses sans passion. Eteint, comme asséché. Presque désincarné, absent oui. Sauf la douleur, elle seule progressant.

Entre le taf qui vide corps et esprit, et ton absence éternelle, s’installant davantage chaque jour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s