Archives quotidiennes :

9 novembre 2013 – 19:56

Les Poètes… J’écoutais encore cette chanson en vacances. A Lanzarote, sur cette île fabuleuse et volcanique, éteinte elle aussi. Les derniers instants, le dernier souffle de Maman n’était pas encore compté. Un temps si fragile, et court, avant la nuit, et le néant.

9 novembre 2013 – 19:39

Il me faut une chanson du lointain, pour y survivre, à ta disparition Maman. Il me faut être capté par la chaleur du monde. Ce qu’il en reste. Créer, reprendre forme humaine. Se laisser envouter, prendre le vent, et gagner l’au delà bien plus tard. Je ne vais pas te rejoindre maintenant. Tu en serais trop triste, comme Papa ou mon fréro’…

9 novembre 2013 – 18:54

Maman a du être dans une angoisse infinie de mourir. Même avec les médicaments.

Elle a bravé cela, pas plus faible, pas plus forte qu’un autre, a priori. Aucune morale à cela, dans un sens comme dans l’autre.

Un dépassement de soi même. Le vertige, à disparaitre.

Le mal qui vous ronge, de l’intérieur. Ce poison. Cette échéance, programmée.

Assommés, pauvres humains que nous sommes. Débordés par les éléments. De petites choses balayées. Et pourtant…

9 novembre 2013 – 17:58

Un chemin de croix, une pénitence, un sacrement, le règne des corps qui s’achève. Une rupture dans la vie. Un parcours du combattant. Un monstre pour le coeur abimé. Un au delà vieillissant. Un supplice. L’ardoise posée là. Sans aucun mot. Le souffle coupé. Aucune allure. Dévasté. La tête dans les poings. Ce t-shirt de nuit, à laver. Brouillé de trop pleurer.