27 octobre 2013 – 15:35

Un moment à Marcel Dupré, puis rue du 8 mai, ensuite les champs, le tour de Boieldieu.

Le vent tape, soulevant les feuilles. Froideur sur la tête, les cheveux bousculés.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s